Du glyphosate dans les produits importés


Le sénateur Henri Cabanel rappelle au ministère de l’Agriculture la nécessité pour les agriculteurs et les citoyens de reconnaître la dangerosité du...

Le sénateur Henri Cabanel [1] rappelle au ministère de l’Agriculture la nécessité pour les agriculteurs et les citoyens de reconnaître la dangerosité du glyphosate et sa traçabilité. Mais cela réduit la compétitivité de notre agriculture et la protection de la santé des consommateurs si des produits importés contiennent du glyphosate. Les consommateurs, et
leurs agriculteurs qui se verraient alors interdire l’usage du glyphosate sans alternative, seraient floués. Cela risque de se produire dans 3 ans quand la France interdira le glyphosate… toujours autorisé ailleurs, en l’absence d’un substitut et de traçabilité des produits. Pour la protection des consommateurs et de nos agriculteurs, quelles mesures de contrôle sont prévues pour assurer la traçabilité du glyphosate dans les produits importés ?

 

Y.-M. D.
Référence [1] www.senat.fr/questions/base/2017/qSEQ17120141S.html