ART et contraceptifs non compatibles ?


À la Conference on Retroviruses and Opportunistic Infections (CROI) à Boston, on a entendu une mise en garde pour les femmes VIH+ suivant une contraception. Selon le Dr Kimberly Scarsi...

À la Conference on Retroviruses and Opportunistic Infections (CROI) à Boston, on a entendu une mise en garde pour les femmes VIH+ suivant une contraception. Selon le Dr Kimberly Scarsi (pharmacologue, University of Nebraska Medical Center, Omaha), certains antirétroviraux, tel l’efavirenz, un ART très prescrit (non-nucléoside reverse transcriptase inhibitor/NNRTI), peuvent réduire l’efficacité des contraceptives hormonaux : on constate une réduction de 80 % de la délivrance de progestérone par un anneau contraceptif intravaginal avec l’efavirenz, selon une étude de pharmacocinétique présentée à Boston. La prévention des grossesses est capitale dans la prise en charge des femmes VIH+ et l’interaction ART/contraceptifs est un problème. En revanche l’atazanavir (inhibiteur de protéase) n’a pas montré d’inluence sur la progestérone. Les études sur l’interaction ART/contraceptifs sont importantes : le taux de grossesses non programmées demeure élevé chez ces femmes et leur procurer des contraceptifs hautement efficaces doit prévenir ces grossesses en réduisant la mortalité maternelle et infantile.

 

Y.-M. D.

 

Référence
[1] www.croiconference.org/sessions/vaginal-contraceptive-hormone-exposure-p...